Revision as of 23:59, 2 October 2013 by Vincent (talk | contribs)

Siril

Siril était supposé être Iris pour Linux (sirI-L). C'est un outil de traitement d'images pour l'astronomie, capable de travailler sur des séquences d'images, de les aligner (manuellement pour l'instant), de les empiler et d'améliorer le rendu final. Il correspond bien aux astronomes amateurs ayant un faible volume d'images à traiter ou de mauvaise qualité, pour lesquelles les logiciels automatisés ont le plus de mal à trouver les points d'alignement. Cette page présente une nouvelle version de Siril, l'ancienne n'étant plus maintenue, moins stable, mais intégrant plus de fonctionnalités (lien projet Sourceforge et site Web).

Le logiciel a été mis à jour pour les bibliothèques des systèmes d'exploitation récents (principalement pour GTK+3) et est encore développement et instable. De nombreuses améliorations ont été faites par rapport à l'ancienne version abandonnée, en particulier une meilleure gestion des conversions, des séquences d'images et des erreurs, une amélioration de l'interface graphique, et de nombreuses résolutions de bugs. La ligne de commande est en cours de réactivation ; le plan est de continuer à mettre à jour les commandes pour qu'elles remarchent avec les nouvelles structures internes, et les ajouter dans l'interface graphique. Vous pouvez voir la liste des commandes disponibles ici.

Siril fonctionne de façon interne avec des images FITS, en 16 bits non signé, pour chaque couleur de chaque pixel. Toutes les images que vous voudrez traiter avec Siril devront être converties à ce format, sauf les fichiers SER qui sont convertis à la volée, ce que Siril sait très bien faire, mais cela peut prendre beaucoup d'espace disque... Voir le tutoriel sur l'empilage.

Siril stacking result.png

Fonctionnalités

De nouvelles fonctionnalités sont introduites assez régulièrement dans cette nouvelle version (quand le besoin se fait sentir). Les fonctionnalités usuelles du logicielles sont expliquées avec des captures d'écran dans le tutoriel sur l'empilage, et les principales sont :

  • Supports des formats d'image suivants en natif :
    • images FITS en 16 bits non signés
    • fichiers SER
    • les fichiers AVI probablement bientôt
  • Conversion d'images (vers le format natif FITS seulement) :
    • A partir des formats BMP 8 bits, films courts avec mplayer en passant par PPM, images binaires NetPBM (.PBM, .PPM, .PNM), et les images RAW (.CR2 et .NEF pour l'instant).
  • Registration (alignement) ; méthodes supportées :
    • Translation pour l'alignement sur une étoile sélectionnée en utilisant les FFT. Cela ne fonctionne pas du tout bien (code des anciennes version de Siril). Il semblerait que ça fonctionne avec des images de bonne qualité (avec des étoiles presques rondes, mais pas aussi ovales que dans l'image ci-dessus).
    • Translation manuelle avec deux aperçus des alignements entre l'image courante et une image de référence en transparence.
    • L'utilisation de Theli est envisagée, pour aligner les images avec une carte (ce qui résoud les problèmes de distorsion, rotation, translation, en fonction de nombreuses étoiles références dans les données astrométriques).
  • Empilage
    • par somme (valeur max sur 32 bits) et valeur médiane.
  • Pré-traitement des images avec des images multi-canaux d'offset, de dark et de flat.
  • Amélioration des images finales: luminosité et contraste avec les curseur pour chaque couleur, échelles logarithmiques et arcsin hyperbolique, rendu en négatif, et d'autres encore.
  • La ligne de commande est en cours de mise à jour, voyez la liste des commandes disponibles.

Etat de la nouvelle version (ce qu'il y a à faire et les bugs)

Les meilleures informations sont disponibles dans le log subversion (SVN). Un fichier est aussi disponible sur le SVN, TODO, qui contient une liste plus précise des choses à faire et des bugs connus. La priorité pour les prochaines versions sont la réactivation de la registration par translation automatique, et l'ajout des ondeletes et du LRVB.

2 décembre 2012 : la version 61 embarque le support natif du format SER (un conteneur de séquence d'images).

8 octobre 2012: la version 54 est la première version à être capable d'empiler des images alignées (manuellement).

  • Seules les images en couleur et les vidéos on été testées pour l'instant. Les vidéos avec un grand nombre de frames nécessiteront plusieurs Go de stockage pour l'instant, chaque frame étant sauvegardée en FITS 48 bits
  • Seules les images à 3 canaux de couleur RVB sont possibles. D'autres seront possibles dans le futur, en particulier le LRVB et les filtres à bande fine
  • La fonction de FWHM de fonctionne pas bien (mal implémentée, probablement bientôt remplacée par celle de astrofocuser)
  • La translation automatique de la registration ne fonctionne pas bien, mais l'alignement manuel peut être fait facilement
  • Attention: les images RAW apparaissent plus sombres dans rawstudio ou les autres logiciels de visualisation d'image RAW parce qu'ils n'utilisent pas la correction automatique des couleurs et du gamma
  • Siril permet de contrôler la luminosité et le contraste avec les curseurs, mais pas le gamma
  • L'empilage par médiane est limité à 50 frames pour des raisons d'utilisation abusive de la mémoire vive
  • L'importation de fichiers BMP en 16 bits n'est pas implémentée

Siril registration previews.png

Compilation et installation

Siril est pour l'instant seulement distribué en sources depuis une base subversion. Il y a un package pour le système Arch Linux, compilé à partir des sources, dans l'AUR. Pour les autres OS, vous aurez besoin de Subversion (commande svn) pour récupérer les sources, et autotools et gcc pour les compiler. Les dépendances obligatoires sont GTK+ 3.4, cfitsio et fftw. En option, il y a dcraw pour importer les fichiers RAW et mplayer pour les AVI. Ils peuvent tous deux être installés après Siril. Pour récupérer les sources, utilisez la commande suivante :

svn co https://free-astro.vinvin.tf/svn/siril/

(désolé pour le mauvais certificat - cette URL ne fonctionne pas avec des vieux navigateurs Web). Les sources sont en lecture seule si vous n'avez pas d'autorisation particulière. Si vous voulez participer à l'amélioration de Siril et pouvoir modifier les sources du serveur, envoyez un message à l'utilisateur Vincent ici, ou vinvin sur Webastro.

Une fois que vous aurez le code source de Siril, il sera facile de l'installer. Siril est géré avec autotools, donc il se compile en utilisant les commandes ./configure et make. Cependant, il faudra générer le fichier configure avant de pouvoir l'exécuter, en utilisant la commande suivante :

$ aclocal && autoconf && autoheader && automake --add-missing

Ensuite lancez ./configure et make. Pour installer Siril, utilisez l'habituel :

$ make install

Le répertoire par défaut d'installation est généralement /usr/local. Pour lancer Siril, la commande se nomme siril.